Amiante dans mon diagnostic! Est ce grave? - 21/06/2019

Quels sont les risques amiante?

L'amiante est très souvent présent sous diverses formes, dans les immeubles d'habitations construits avant 1997.  Souvent mal interprété, un rapport de diagnostic mentionnant la présence de cette fibre dans les matériaux peut effrayer, voire faire fuir un acquéreur par manque d'information. Pourtant, avoir de l'amiante dans son logement n'est pas systématiquement un facteur de risque pour la santé. Le risque amiante, réside dans l'hinalation de fibres microscopiques pouvant provoquer ces pathologies:

  • L’asbestose : accumulation de poussières dans les poumons créant des troubles respiratoires.
  • Lésions de la Plèvre.
  • Le Mésothéliome: cancer le l'enveloppe du poumon ou de la cavité abdominale.
  • Le cancer du poumon. 

Le risque d'hinalation est avéré dans certaines conditions, et dépend du type de matériau contenant les fibres d'amiante. En fonction des combinaisons matériau/condition, les précautions ou actions préventives ou correctives sont variées, et votre rapport de diagnostic vous indiquera la nature des obligations à mettre en oeuvre. 

Où se cache l'amiante?

Malheureusement partout. L'amiante à été utlilisé pour ses formidables caractéristiques mécaniques, et de résistance aux acides et aux chaleurs extrêmes,  permettant de rendre pratiquement inusable les matériau intégrant des fibres dans leur composition. Il n'est pas rare de trouver des dalles de sol installées dans les années 60, et d'un aspect pratiquement neuf. De plus, cette fibre peut être tissée et donc se retrouvée aussi bien dans des matériaux durs que des joints souples, des pâtes de collage, ou des résines. De ce fait les risques de dispersion des fibres sont divers eyt variés et le normalisateur a classé les matériaux contenant de l'amiante en 3 grandes catégories appélées Liste A , B et C. 

Amiante liste A

Il s'agit des matériaux pouvant libérer des fibres sous le seul effet du viellissement. Ils sont accessibles sans destruction. On comprend qu'il s'agit des matériaux les plus nocifs, mais qui sont fort heureusement peu utilisé dans les logements. Il s'agit des flocages, calorifugeages et dalles de faux plafond . 

  • Flocages:Il s'agit d'un materiau friable d'aspect cotonneux de couleur allant du blanc au gris bleuté voire brun.  L'épaisseur dépasse rarement 6 cm. Ils peuvent contenir jusqu'à 92% de fibres d'amiante libres pouvant se disperser dans l'atmosphère sous l'effet du viiellissement, d'exposition aux vibrations ou aux courants d'air, ou de manipulation. On le retrove surtout dans les bâtiments publics ou dans les parties collectives des immeuble d'habitation, et assez rarement dans les parties de logement privé. 
  • Calorifugeage (isolant thermique): De plusieurs natures, ils sont généralement constitués de toile enduite, de cordons textiles, de plâtre ou de coque en carton. Tous ces matériaux peuvent comporter des fibres d'amiante. Si ils sont dégradés, le risque de dispersion de fibres est important. 
  • Faux plafonds:  Il s'agit de dalles qui peuvent être soit en carton soit en platre et pouvant toutes deux contenir des fibres d'amiante. 

Pour tous les matériaux de la Liste A il est impossible de déterminer juste par un examen visuel si ils contiennet des fibres d'amiante. Un prélèvement pour analyse sera nécessaire afin de lever tout doute. 

Amiante liste B 

Cette liste présente 4 sous-familles:

  • Les parois verticales intérieures : Il s'agit de matériaux durs. Plaques de menuiserie généralement utilisées pour des cloisons ou les allèges et impostes, ou en protection sous des éviers et lavabos. Plaques de fibre-ciment, Enduit projetés (certains crépis), des entourages de poteaux et des coffrages perdus (carton, fibre ciment, plâtre...)
  • Les planchers et plafonds: Enduits projetés, Plaques collées ou vissées, dalles de sol. 
  • Conduits, canalisations et équipements intérieurs: Conduits et enveloppe de calorifuge, Clapets et volets coupe-feu, joints et tresses, conduits d'aération, de vide ordures. 
  • Eléments extérieurs: Toitures, bardages et façade, conduits en toiture et façade. Plaques, ardoises, accessoires de couverture (composites, fibres-ciment), bardeaux bitumineux, conduit en fibre ciment (eaux pluviales, eaux usées, conduit de fumée etc...)
     

Pour les materiaux de la liste B , certains sont toujours commercialisés, mais la fibre d'amiante a été remplacée par une fibre d'une autre nature. 

Le risque d'hinalation n'est présent que si ces materiaux sont dégradés. 

Amiante Liste C 

Cette liste présente 10 sous-familles. 

  • Toiture et étanchéité :  Plaques de fibre-ciement, fausses ardoises, plaques bitumineuses (Schingles) , Colles, conduits de cheminée et d'aération, bardeaux etc...
  • Les façades : Plaques de façade (Glasal), joints d’assemblage, tresses, fausses ardoises, isolants, plaques et éléments en fibre-ciment…
  • Parois verticales et enduits : Flocages et enduits projetés, revêtements durs (plaques fibres-ciment), joints de dilatation, peintures intumescentes, entourage de poteaux, tresses...
  • Plafonds et faux plafonds : Flocages et enduits projetés, panneaux collés ou vissés, coffrages perdus (carton-amiante, fibres-ciment, composite). peintures intumescentes, rebouchage de trémies, joint de dialtation, panneaux et plaques, jonction entre panneaux...
  • Revêtement de sol et de mur : Sous-Couches de tissus muraux, Dalles plastiques, plaques de fibre-ciment, colles bitumineuses, lés plastiques avec sous-couche, colle de carrelage, chape maigre, calfeutrement des passages de conduits, revêtement bitumineux des fondations.
  • Conduits, canalisations et équipements: Calorifugeage, conduits en fibre-ciment, enveloppe de calorifuge, mastics, conduits en fibres-ciment, tresses, manchons, Clapets et volets coupe-feu. 
  • Ascenceurs et monte-charges: Trémie, flocage et bourre, joint mousse, machinerie. Portes et cloisons palières.
  • Equipements divers : Bourres, tresses, joints, peinture anticondensation, calorifugeages,  plaques isolantes (internes et externes), tissu amiante.
  • Installation industrielle: Bourre, tresses, joints, calorifugeages, peinture anticondensation, plaques isolantes, tissu amiante, freins et embrayages.
  • Coffrages perdus: Eléments en fibre-ciment. 
 

Cette liste non exhaustive présente des produits dont la fonction peut être détournée, et il n'est pas rare de retrouver des éléments en des lieux inattendus. 

Votre diagnostiqueur vous indiquera où sont les produits amiantés et la gradation du risque associé sera reportée sur le rapport. En cas de matériaux présentant un danger, le retrait peut faire l'objet d'aide financière. Une subvention de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat) pourra être attribuée au propriétaire sous condition de ressources pour les travaux d'élimination ou d'isolation des matériaux amiantés (50% du montant maximal de 20000 € HT). 

Fiches téléchargeables: 

Bricolage dans votre logement- Attention à l'amiante

Guide amiante

ANHA les Aides pratiques

 

 


« Retour aux actualités

certification et assurance

Diagnostiqueur
certifié par

Diagnostic immobilier Andrésy

Prestations
assurées par

DPE Andrésy
DPE Diagnostic immobilier à Vaux-sur-Seine

2018 © DPE - Diagnostic immobilier à Vaux-sur-Seine
Tél. : 01 84 25 60 10 - RCS : 825126923 - Mentions légales - Politique de confidentialité

Un site créé par
www.arobiz.com

Arobiz

Devis gratuit

Laissez vos coordonnées et notre équipe vous rappelle gratuitement !

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis et de la relation commerciale qui peut en découler.