Quels sont les taux immobiliers actuels ? - 21/07/2020

Cette année 2020 est marquée par la pandémie du Coronavirus, qui a un impact important sur le contexte économique et le marché immobilier mondial. En France, des différences flagrantes peuvent être constatées au niveau des taux immobiliers pratiqués entre les régions. Quelle est l’origine exacte de ces disparités ? Est-ce encore possible de trouver un taux intéressant ?

Quels sont les taux immobiliers en France en 2020 ?

L’année 2020 semblait pleine d’espoirs pour le secteur de l’immobilier. Malheureusement, la pandémie du Covid-19, entraînant une situation de confinement dans les pays d’Europe, n’est pas sans impacter les taux immobiliers.

Les retombés de la pandémie se sont déjà manifestés par une augmentation des taux immobiliers chez certaines banques au début du mois d’avril. Toutefois, les taux sont devenus plus stables depuis le mois de juin et remontent progressivement.

Sachez d’ailleurs que les banques ajustent leurs tarifs en fonction de leurs objectifs et de la concurrence dans une région donnée. De ce fait, les taux immobiliers sont différents d’une région à une autre.

Par exemple, les taux immobiliers pour un emprunt sur 30 ans s’élèvent aux environs de 1,88% en Rhône-Alpes, tandis qu’en Île-de-France, les taux plafonnent à 1,45%. Vous pouvez donc remarquer quelques différences flagrantes sur les taux pratiqués selon les territoires.

Malgré que les taux aient tendance à augmenter, vous pouvez encore obtenir un crédit immobilier à des taux bas comme 0,80% sur 15 ans, par exemple. Les impacts de la pandémie sur les taux immobiliers ne sont toutefois pas toujours les mêmes. En effet, cela dépend généralement de votre profil et de votre projet immobilier.

Le meilleur taux immobilier : comment le trouver ?

Pour dénicher le taux immobilier le plus favorable, vous pouvez utiliser des simulateurs de taux immobiliers en ligne, comme celui de Pretto. Cet outil en ligne est très pratique et vous donne des résultats en quelques minutes. Il vous permet de comparer rapidement les taux immobiliers qui correspondent à vos recherches.

Pour ce faire, il vous suffit de renseigner les détails de votre profil ainsi que votre projet. Vous accèderez ainsi à des taux personnalisés. Afin que la simulation reflète réellement votre situation, les outils donnent la possibilité de faire varier des paramètres importants tels que la durée de remboursement.

En choisissant la durée de remboursement idéale

La durée de remboursement moyenne en France est actuellement de 19 ans. Toutefois, vous devez savoir que les durées de remboursement peuvent varier entre 5 et 30 ans. La durée de remboursement est un paramètre crucial qui a une incidence importante sur le taux immobilier que vous obtiendrez.

En effet, les banques ont tendance à proposer des taux plus élevés pour les longues durées de remboursement. Pour les organismes de prêt, une longue durée de remboursement signifie que le prêt est risqué.

En revanche, si vous choisissez une durée de remboursement moins longue, votre banque vous accordera un taux immobilier plus faible. Toutefois, cela signifie que vous devez rembourser un montant plus important chaque mois, malgré le faible coût du crédit.

Vous devez donc choisir votre durée de remboursement  de manière intelligente. Choisissez-vous de payer plus durant une plus courte durée ? Ou bien souhaitez-vous payer des mensualités moins importantes pendant une plus longue durée, pour un coût de crédit plus élevé ?

Sachez que la durée de remboursement idéale dépend avant tout de votre situation, ainsi que de votre capacité d’endettement. Lorsque vous choisissez, misez sur une durée qui vous permettra de vous acquitter totalement de votre crédit sans difficulté. Si vous doutez, vous pouvez ajouter une petite marge.

En mettant en avant la stabilité de votre situation

Outre la nature de votre projet, votre banque prend également compte de votre profil en tant qu’emprunteur. En effet, la banque étudie votre situation et évalue si vous représentez un risque ou non. Votre situation est donc un critère majeur qui influe directement sur le taux immobilier que la banque vous proposera.

Notez bien que les banques montrent plus d’intérêt envers les emprunteurs qui ont une situation financière stable. Ainsi, vous pouvez obtenir des taux plus intéressants auprès de votre banque si vous êtes en CDI ou si vous exercez une profession libérale.

Vous pouvez également convaincre votre banque en leur démontrant que vous êtes implacable en matière de gestion budgétaire.

À part cela, un apport personnel s’élevant au montant des frais de garantie, des frais de notaire, et des 10 % de la valeur du bien vous aidera certainement à obtenir un excellent taux. En effet, un emprunteur avec un apport qui couvre au minimum les frais de garantie et les frais de notaire rassure les banques.

Des cas qui font l’objet de taux élevés

Voici les cas qui font le plus souvent objet de taux immobiliers élevés :

  • Une personne avec un antécédent d’incident bancaire.
  • Une personne avec un comportement à risque, plus précisément des crédits à la consommation.
  • Un projet comportant des travaux trop importants.
  • Un bien immobilier acheté sur plan, devant encore être construit.

Dans les deux premiers cas, les banques préfèrent ne pas prendre de risque et proposent logiquement des taux plus élevés ou refusent le prêt.

Si vous vous trouvez dans les deux derniers cas cités, sachez qu’il est possible d’obtenir des taux immobiliers raisonnables. Pour cela, vous devez convaincre votre banque de votre capacité de remboursement.


« Retour aux actualités

certification et assurance

Diagnostiqueur
certifié par

Diagnostic immobilier Andrésy

Prestations
assurées par

DPE Andrésy
DPE Diagnostic immobilier à Vaux-sur-Seine

2018 © DPE - Diagnostic immobilier à Vaux-sur-Seine
Tél. : 01 84 25 60 10 - RCS : 825126923 - Mentions légales - Politique de confidentialité

Un site créé par
www.arobiz.com

Arobiz

Devis gratuit

Laissez vos coordonnées et notre équipe vous rappelle gratuitement !

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis et de la relation commerciale qui peut en découler.